Non classé

Correspondance avec le Burundi en classe de 5ème

A l’initiative de Mr Bommelaer, professeur d’histoire-géographie, tous les élèves de cinquième ont la chance de participer à un projet de correspondance avec les classes de 7A, 7B et 9ème de l’école fondamentale de CEYEREZ à MUHANGA.

Chaque élève a reçu le nom d’un correspondant et a découvert avec amusement le charme d’un prénom français un peu ancien comme « Yvette, Jeannette, Bélyse, Arlette , Ezéchiel » ou celui d’un joli prénom emprunt de fantaisie comme « Aimé-Trésor, Divine, Ange Parfaite, Bonnaventure ou Zabulon ». Aidé par son professeur de français, chacun a ensuite écrit une lettre pour se présenter et faire connaissance. Certains ont réalisé de jolies cartes de Noël en scrapbooking, d’autres ont glissé dans l’enveloppe un petit cadeau.

Maintenant, nous attendons impatiemment leurs réponses !

Cross académique

Mercredi 13 Décembre 2017, Clément Vasse a représenté le collège du Houtland lors du Cross Académique qui se déroulait à Calais dans des conditions météorologiques difficiles.
Sur place, les meilleurs coureurs du département du Nord et du Pas-De-Calais étaient présents, tous motivés pour atteindre la meilleure place possible lors de ces finales académiques.
Engagé dans catégorie « minime garçon », Clément Vasse s’est imposé dès le départ en se plaçant dans les premières places, tout en gardant de l’énergie pour la suite de la course. Il tiendra ensuite tête aux coureurs
les plus aguerris malgré un parcours difficiles comprenant montées et descentes, terrains bourbeux, glisssant et accidentés, en plus de la pluie et du vent présent sur place.
Clément Vasse finit alors 34ème sur 101 coureurs engagés, un très bon résultat compte tenu du niveau de chaque coureur présent lors de ce cross country.

Bravo et félicitations pour son résultat et son engagement au sein du collège !

Vidéo de l’arrivée ici !!!!

 

Sortie à Ypres : les élèves de 3e du Houtland rendent hommage aux soldats de la 1e guerre mondiale

Le mardi 7 et le Jeudi 9 novembre, les élèves de 3e ont eu l’occasion de perpétuer la mémoire des soldats morts au cours de la 1e guerre mondiale. La journée a débuté par la visite de la Porte de Menin qui commémore les soldats du Commonwealth. Là sont inscrits les noms de près de 55 000 soldats morts et dont les corps n’ont pas été retrouvés. Puis les élèves se sont rendus au musée « In flanders Fields » d’Ypres. A l’aide d’un questionnaire ils ont pu découvrir différents aspects de la 1e guerre mondiale. Après la pause déjeuner, nous nous sommes rendus près d’Heuvelland pour visiter la tranchée allemande de Bayernwald. Enfin la journée s’est terminée par la visite du cimetière de Tyne Cot où sont enterrés près de 12 000 soldats du Commonwealth. Un prix Nobel de littérature a dit que l’homme mourrait 2 fois. La première était quand son cœur cessait de battre, la deuxième survenait quand il était oublié. C’est pourquoi chaque élève de 3e a reçu la photo d’un soldat australien ou néo zélandais avec son nom, son lieu d’origine et son métier. L’objectif était de mettre la photo de ce soldat sur sa tombe afin de se souvenir de qui il était pour qu’il ne sombre pas dans l’oubli. Les élèves de 3e ont accompli ce devoir de mémoire avec sérieux.

 

 

Opération « Collège au cinéma » pour les 5C et 5E

Opération nationale à laquelle le Département du Nord participe depuis 25 ans, « Collège au cinéma » est un dispositif de sensibilisation et d’éducation à l’image.

« Collège au Cinéma » a pour vocation d’amener des collégiens à découvrir trois œuvres, de genre, d’origine et d’époque variés, de les sensibiliser au langage cinématographique, d’acquérir un regard critique. 

Cette année, les classes de 5C et 5E participent à ce projet avec leur professeur de Français, Mme Pettenati. Le 24 novembre, au Studio 43, à Dunkerque, les élèves ont assisté à la projection du premier film de la sélection, Fantastic Mr Fox, un film d’animation réalisé par Wes Anderson en 2009, adapté d’une œuvre de Roald Dahl. Ils ont étudié ensuite, en cours de Français, l’affiche, la bande-annonce, quelques scènes du film, la bande son, les techniques d’animation. Ils ont fait des recherches sur Wes Anderson, son style original et ont travaillé les thèmes de la fable et de la parodie.

Prochaine sortie vendredi 26 janvier pour un film totalement différent !

 

 

M. Fox, le plus rusé des voleurs de poules, sa femme, Mme Fox, Ash, son fils, le cousin Kristofferson et tous les autres animaux de la forêt défient trois odieux fermiers. Ils vont vivre la plus périlleuse et délirante des aventures….

TELETHON / Le collège se mobilise

Cette année, le collège a décidé d’apporter son soutien au Téléthon. En EPS, lors de la semaine du 04/12/2017 (jusqu’au 08/12/2017), toutes les classes auront 1 heure banalisée au profit de cette cause. L’activité sportive proposée aux élèves lors de cette heure sera tennis de table. Des tournantes seront organisées par groupe. Le fonctionnement est le suivant : à chaque fin de partie, le vainqueur obtient une vie supplémentaire pour les parties suivantes. Les élèves perdants pourront obtenir « une vie supplémentaire » s’ils décident de donner 1€ (don entièrement reversé au Téléthon). Un challenge par classe est organisé au sein de l’établissement. Quelle sera la classe la plus généreuse ? Une récompense, offerte par le F.S.E., sera donnée aux élèves de la classe qui aura obtenu le plus d’argent (sous condition que l’élève ai effectué un don). Le don n’est pas obligatoire.

Merci de votre aide.

  Les enseignants d’EPS

Nausatou , princesse de la lune

«Ce soir, je devais soigner ma petite sœur car ma mère avait un rendez-vous. A l’heure où je devais la coucher, comme tous les soirs, il lui fallait une histoire pour s’endormir, alors je lui racontai «Nausatou, princesse de la lune».

«Il était une fois une princesse nommée Nausatou, princesse de la lune. Un jour, elle avait découvert un endroit avec un arbre magnifique et coloré ! Elle l’avait nommé «Mi àrbol secreto». Son signe de reconnaissance était une constellation favorable qui avait la forme d’une licorne. Autrefois, elle habitait en Espagne, à présent elle vivait à New York.

Un soir qu’elle n’arrivait pas à s’endormir, elle décida d’aller voir son arbre secret pour lui confier un secret. Et ce secret était qu’elle avait reçu une lettre de sa sœur :

« Chère Nausatou,

Je voulais te dire que je me sens tellement seule sans toi , depuis que tu es partie, notre mère est devenue folle et méchante ! Ça devient insupportable … Tu ne pourrais pas revenir ? ANNA »

« Voilà ce que j’ai reçu aujourd’hui … ça m’a fait de la peine car je les ai abandonnées, elles se font retrouvées seules dans ce grand palais… » Elle pleurait tellement qu’elle s’endormit près de son arbre.

Le lendemain, elle se réveilla en sursaut et elle vit un miroir qui lui sembla étrange.

Elle le toucha prudemment, tout à coup, sa main passa à travers, elle la sortit très vite, surprise par ce qui venait de se passer ! Elle se demanda si elle pouvait passer à travers et si derrière il y avait quelque chose, elle s’attendait à tout. Elle décida donc de passer dans ce miroir, pour savoir ce qu’il y avait derrière. Quand elle passa à travers, elle se retrouva dans un pays imaginaire…

Une fée l’accueillit, elles marchèrent dans le pays imaginaire. Tout à coup un démon apparut dans ce pays et attrapa Nausatou , il l’emmena dans sa grotte et l’enferma pendant 1001 nuits …

1001 nuits plus tard, le démon dit à Nausatou « je te laisserais sortir de l’antre si tu me ramènes la fleur magique pour sauver ma femme de la mort ».

La princesse accepta, elle sortit de l’antre … Au loin, elle vit la fleur dans la main d’un bonhomme de neige qui se nommait Olaf. La princesse courut vers lui et lui demanda si elle pouvait avoir la fleur car ça faisait 1001 nuits qu’elle était enfermée dans cet antre, le petit bonhomme de neige accepta.

Elle ramena la fleur au démon. Il la libéra. Au loin, elle vit le bonhomme de neige avec un jeune homme. Elle alla les voir pour le remercier. Tout à coup, deux anges apparurent et les guidèrent vers le château où vivait la sœur de Nausatou et la méchante mère. A l’aube, ils arrivèrent au château, la princesse Anna était heureuse de la revoir. Elles discutèrent plusieurs heures …

Mais la méchante mère arriva. Nausatou, armée d’un poignard, le planta dans le cœur de la méchante mère … Elle mourut. Quelques jours plus tard, Nausatou et Jack Frost se marièrent et eurent 12 filles.

WENDY, LISON, LILIA ET MANON 5 C

 Travail d’écriture réalisé en cours de français avec Mme PETTENATI

Histoire orientale

Un marin aventureux

Il était une fois un marin qui aimait l’or. Un jour, il apprit dans le village qu’il y avait un trésor caché sur l’île du lapis-lazuli. Il réunit ses hommes pour préparer le bateau. Ils partirent à l’aube et il entrèrent dans le triangle des Bermudes qui était situé aux fins fonds de l’océan Atlantique. Ils entrèrent dans une grotte quand ils aperçurent une lueur rouge qui les effraya. Ils comprirent qu’ils étaient entrés dans l’antre du démon. Quand ils voulurent s’enfuir, le démon jeta des pierres pour fermer l’accès de la grotte.

Le marin tomba nez à nez avec le démon, il alla dans la cale du bateau, prit l’anneau aux deux pierres et ordonna à son équipage de faire du feu pour effrayait le démon. Le marin lança la pierre vermeille et celle-ci transforma le démon en humain, puis il lança la pierre blanche qui se transforma à son tour en loup. Le loup mangea le démon. Vu que le démon était mort, ses pouvoirs cessèrent, donc les pierres disparurent.

Le marin et ses hommes repartirent vers l’île du lapis-lazuli. Ils accostèrent sur l’île des volatiles où vivait l’homme qui parlait aux oiseaux. Ils rencontrèrent cet homme et lui demandèrent d’apprivoiser pour eux le simorgh pour aller chercher le livre aux pages bleues.

Le lendemain, l’oiseau partit à la recherche du livre, pendant ce temps le vieil homme donna le message codé qui leur permit de débloquer le coffre. Le simorgh revint avec le livre. Dans ce livre, il y avait la carte entière de l’île du lapis-lazuli. Le marin remercia le vieil homme et repartit à la conquête du trésor caché dans l’île du lapis-lazuli.

Ils arrivèrent sur l’île quand ils aperçurent une énorme grotte. Ils entrèrent dans cette grotte, trouvèrent le trésor, affichèrent le message codé et ouvrirent le coffre. Ils trouvèrent des pièces d’or et des rubis, diamants, émeraudes…

Ils repartirent vers le trésor caché. Ils arrivèrent sur l’île où ils ouvrirent le livre. Dans ce livre était caché le code et la carte. Ils explorèrent l’île à l’aide du livre et trouvèrent le trésor caché dans une caverne. Ils déchiffrèrent le message et débloquèrent le coffre rempli d’or. Ils partagèrent le butin. Ils renoncèrent à finir leur voyage, et ils restèrent sur l’île jusqu’à la fin de leur vie.

Noé, Raphaël, Rémy, 5C

Travail d’écriture réalisé en cours de français avec Mme PETTENATI

Contes Orientaux

Les deux filles inséparables du grand vizir

Il était une fois, deux filles et leur père qui étaient partis explorer le bassin au poisson d’argent. Ils arrivèrent au bassin et y rencontrèrent une tortue qui parle qui leur dit :

-Faites très attention au miroir magique qui est au bord du bassin car il est très dangereux !

Les deux filles discutèrent avec la tortue pendant que le père alla voir le miroir magique ne croyant pas à ses pouvoirs. Alors il jeta un caillou sur le miroir, mais rien ne se passa. Alors il s’avança vers le miroir et se fit aspirer. Les filles, entendant un bruit assourdissant, paniquèrent en ne voyant plus leur père. Elles partirent alors à sa recherche, après avoir demandé conseil à la tortue :

-Vous devrez affronter beaucoup d’épreuves avant d’arriver au château des nuages, dit la tortue.

– Oui nous arriverons au château avant qu’un malheur ne se produise et pour la vie de notre père, affirmèrent les filles.

La nuit tomba, il commença à neiger, les filles prirent la route et rencontrèrent un sultan.

-Bonjour, je peux peut-être vous aider Mesdemoiselles ?

-Bonjour, dirent-elles en cœur, nous cherchons un vizir, serait-il passé par ici ?

-Vous savez, j’ai très faim, je ne serai pas contre un bol de grenades fraîches. Je pourrais peut-être vous aider par la suite, car je connais bien les environs.

-Très bien, notre père nous en avait données avant de se faire aspirer par un miroir magique.

– Un miroir ?

-Désolées, nous n’avons pas le temps de vous raconter, tenez voici les grenades.

-Merci beaucoup, j’ai croisé un démon aux yeux rouges et au corps bleu transportant un sac à la forme humaine.

-Serait-ce notre père ?

-Je n’en ai aucune idée, mais il est parti par là.

-Merci infiniment !

Les filles partirent en direction du démon. Elles arrivèrent près d’une cascade et virent une forme bleue.

-C’EST LE DÉMON ! S’écrièrent les filles !

Elles s’approchèrent et virent que c‘était un magnifique cheval bleu et non le maléfique démon aux yeux rouges.

Elles s’approchèrent lentement pour ne pas l’effrayer mais elles virent qu’il était blessé à la patte gauche et ne savait plus marcher.

La fille aînée dit :

-Je peux le soigner, j’ai un bandage dans mon sac.

-Oui je vais t’aider à mettre le bandage, dit la cadette.

-Tiens sa patte pour ne pas qu’il bouge et aggrave sa blessure.

-Très bien !

Elle enroulèrent le bandage autour de sa patte, le cheval se leva

et les remercia d’un signe de tête.

Le cheval, en signe de sa gratitude, les emmena jusqu’au pied du château du démon.

-Merci, dirent les filles en cœur.

Le cheval s’éloigna petit à petit dans la forêt profonde.

-Comment allons-nous entrer ? demanda la cadette.

-Je ne sais pas, répondit l’aînée.

Et tout à coup, le cheval arriva, déploya ses ailes, prit les filles en vol et les amena jusqu’au balcon en haut du château dans les nuages.Les deux filles remercièrent le cheval qui reprit son chemin. Elles rentrèrent et virent leur père attaché sur une chaise !

-Attention ! S’exclama le père, il est dangereux !

-Mais qui est dangereux ? Demandèrent les filles.

Tout à coup un démon aux yeux rouges et au corps bleu apparut !

Les deux filles se dépêchèrent d’aller voir leur père, s’emparèrent du miroir magique qui était posé à côté de lui et ils se firent aspirer tous les trois.

Le démon, quant à lui, resta enfermé dans son château pour l’éternité. Les deux filles et leur père arrivèrent dans le monde mystérieux du miroir magique, elles y rencontrèrent deux princes qui leur firent visiter leur château. Ils dressèrent un grand buffet pour bien accueillir les deux filles et leur père. Par la suite, le même jour, les deux pères se mirent d’accord :

– Nous allons vous marier ! Déclarèrent les deux pères.

-d’accord s’ exclamèrent les filles et les garçons.

Les deux pères préparèrent le mariage tandis que les deux garçons et les deux filles se préparaient dans leur chambre avec l’aide des servantes.

L’après-midi les deux couples arrivèrent et se marièrent. Chaque couple fit construire deux somptueux palais.

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Emma, Marie, Léana, Lauréna, 5C

Travail d’écriture réalisé en cours de français avec Mme PETTENATI

Le 17 octobre : tous prêts pour le Cross 2017 !!!!